Quand l'action devient le pont entre le rêve et la réalité.

Ils m'ont fait confiance, voici leurs partages :

"D'abord je tiens à te remercier pour le travail que tu as fais avec ma maman. Je dois t'avouer que je ne savais pas trop ce que cela allait donner. Mais force est de constater que dès la première séance elle était boostée !

Moi je suis venue te voir sur les conseils d'une amie. Je me préparais à affronter un terrible deuil programmé.

J'avais perdu un certain équilibre dans ma vie, il m'était devenu impossible de penser et vivre clairement. Je ne mangeais plus d'anxiété et je perdais régulièrement l'équilibre. Les médecins avaient fait tous les tests possibles, tout allait bien physiologiquement.

Baptiste m'a tout d'abord permis de prendre du recul et de voir les choses sous un angle différent. Nous avons travaillé ensemble sur la perception de la vie, et cela m'a aidé à me concentrer sur l'instant présent. A la sortie de ma première séance, j'avais faim !

J'ai recommandé Baptiste a plusieurs personnes de mon entourage, toutes ont été ravies de leur expérience. Le rencontrer ne peut avoir qu'un impact positif ! 

A bientôt."  

 

C.L.

 

"J'ai pris rendez vous car j'avais des angoisses qui me gâchaient la vie depuis de trop longues années.

Après avoir suivi beaucoup de thérapies, je me suis dis pourquoi pas tenter une nouvelle méthode et j'ai bien fait.

Durant les séances avec Baptiste nous avons beaucoup dialogué mais la nouveauté pour moi a été de m'intéresser à mon corps et "lâcher" un peu mon mental.

J'ai appris comment fonctionnait mon corps et à inverser certaines situations. Au lieu de laisser uniquement mon mental tout contrôler, j'ai appris que mon corps pouvait lui aussi envoyer des messages à mon mental (par la respiration, la posture...).

Concrètement, avant quand j'avais une angoisse, elle m'envahissait (palpitant, suée, mal être général) et aujourd'hui quand une pensée négative m'arrive, je ne "plonge plus dedans" et j'arrive à dévier mon attention sur ma respiration par exemple, à maîtriser l'impact de cette pensée.

Ces séances m'ont donné de vrais clés pour avancer de manière positive, m'affirmer et faire surgir en moi des envies plus que des peurs.

Baptiste est pour moi un vrai coach de vie, qui m'a fait prendre conscience que j'étais capable de changer ma vision des choses et de la vie, de changer tout simplement et de me révéler !

Merci à toi !"

 

Elodie.

 

"Salut Baptiste.

Je ne renie plus qui je suis et la peur n'est plus là. Je suis en paix dans mes relations et n'ai plus de colères. Tu m'as aidé à être en harmonie avec ça.

Tu as été un apaisement d'âme, coeur infini. Merci pour tout.

Continue d'être un phare de vie lumineux pour autrui car tu as le don du coeur infini.

Je ne t'oublierai jamais Baptiste."

 

Julie

 

"Quand je vous appelé, je me sentais très très mal à l'intérieur.

Anorexique depuis 2002, j'ai essayé de nombreuses méthodes (hypnose, EFT, guérisseur, sophrologie).

Avec Baptiste j'ai appris et accepté que le travail devait venir de moi et que je fasse corps avec mon corps justement. J'ai commencé à apprendre à devenir une personne à part entière et non plus en deux parties.

Les séances ont été très fatigantes physiquement et psychologiquement, heureusement qu'il était là (bien que des fois j'avais envie de tout envoyer balader !). Grâce à toi j'ai eu le courage d'arrêter de travailler quand je me sentais épuisée, ce que je n'aurais pas fait avant.

Tu as toujours répondu à mes appels et écouté mes plaintes en essayant de me raisonner et de me donner la bonne direction à prendre quand je voyais tout noir et que j'avais peur.

u m'as permise de me prendre plus en charge et de ne plus avoir cette relation toxique où le seul moyen d'exister était d'être faible et malade.

Aujourd'hui je sais qu'il y a encore du travail à faire, les outils que tu m'a donné sont très précieux.

Merci Baptiste pour ton aide, continue car les résultats sont là.

A bientôt."

 

V. M.

 

"Le 13 février 2013 j'ai appris que mon ventre abritait un cancer, et pas n'importe lequel, une carcinose péritonéale (invasion de la cavité abdominale par des tumeurs avec fixation sur les organes) avec un pronostic vital de quelques mois. S'en est suivi un long parcours (avec récidive) que j'ai peu à peu jalonné de support pour m'aider à garder le cap et aussi pour maintenir et alimenter l'énergie.

Bien sûr il y a eu les interventions chirurgicales pour couper ou nettoyer les organes atteints avec la stomie et les accidents de parcours plutôt rares comme l'occlusion intestinale.

Bien sûr il y a eu les protocoles de chimio avec les effets secondaires connus comme la perte des cheveux, du goût accompagnés d'épisodes de fatigue fabuleux, de transfusions.

Bien sûr il y a eu l'équipe médicale qui a été proche, compétente et surtout qui a assuré une prise en charge complète pour toutes les formes de logistique et donc le confort du malade aussi à l'hôpital qu'à la maison.

Bien sûr, mais aussi surtout, il y a eu mon entourage (famille et amis) qui s'est "révélé" tout au long de ce parcours. Je me suis sentie "portée", accompagnée et soutenue.

Mais il y a eu aussi le protocole Beljansky, une aide par nutriments (Pao pereira et autres), qui m'accompagne depuis près d'un an et sur laquelle je m'appuie de toutes mes forces tant je suis convaincue des bienfaits énormes qui m'apparaissent aujourd'hui comme déterminants.

Mais il y a eu aussi l'aide de l'homéopathie et de l'isothérapie pour supporter les chimios et optimiser les ressources existantes.

Mais il y a eu aussi l'aide Feldenkrais pour la reconstruction de mon schéma corporel perturbé par les interventions chirurgicales et autres traitements.

Mais il y a eu aussi les pratiques énergétiques via les pieds (réflexologie) et aussi et surtout au niveau du cuir chevelu avec la coupe énergétique qui m'a permis de garder mes cheveux lors de la récidive et qui me maintient une chevelure saine depuis.

Mais il y a eu aussi "mon" druide qui m'accompagne depuis le début et qui est venu avant chaque chimio (j'approche de la vingtaine) me remettre "d'aplomb" au niveau de mes énergies.

Mais il y a eu aussi les mandalas et les coloriages que j'ai pratiqués assidument lors de la première année de maladie. Faire collaborer ma créativité (la couleur) avec un formalisme imposé (la structure concentrique) m'a permis de rester sur terre quand tout m'invitait à m'éparpiller et à ne plus rien contrôler.

Et puis il y a eu Baptiste, fidèle compagnon de mes errements posturaux. Au début j'étais prisonnière de ma sphère corporelle puis peu à peu il m'a aidé à émerger, à m'ouvrir à d'autres registres d'émotion mais aussi de pensée, à donner et entendre la parole de mon corps mutilé. J'ai ainsi pu développer de nouvelles dynamiques de vie, de nouvelles énergies qui s'avèrent parfois bien capricieuses mais il m'aide à garder le cap.

Baptiste était déjà présent professionnellement depuis près de 10 ans dans mon entourage sportif puis de remise en forme. J'ai suivi son évolution professionnelle, des exercices physiques aux exercices corporels, de la performance à la fluidité, du corps à l'esprit. Puis ma maladie est venue et nous nous sommes proposés de continuer là où j'en étais maintenant avec ce corps mutilé. J'ai vécu cela comme une marche conjointe, un apprentissage mutuel. Pas de "sachant" mais des apprenants de la reconstruction. Je pense avoir dépassé le registre physique pour intégrer de nouvelles dimensions dans mon schéma corporel et sa perception mais aussi dans mon rapport à la vie qui reste toujours un questionnement.

Vu tous les jalons que j'ai posés sur mon parcours, je ne peux en distinguer un car tous font sens. Un peu comme pour une maison que j'aurai construite de mes mains, je pense que tous les murs sont porteurs et surtout je ne prendrai pas le risque d'en démolir un pour savoir s'il était porteur.

A bientôt."

 

Marie Madeleine P.